La formation professionnelle est un pilier essentiel à la réussite et à l’accompagnement de la stratégie énergétique du Royaume, Le DKTI en a fait également une de ses priorités en lui consacrant une composante à part entière qui se charge de l’appui à la formation technique pratique dans les métiers des ER et de l’EE.

L’approche du projet en matière de renforcement des capacités dans les métiers verts repose sur un processus alliant la formation orientée sur les compétences répondant aux besoins du marché du travail, la vulgarisation de l’assurance qualité de la formation et de l’exercice du métier tel que l’exigent les standards à l’international et enfin l’accompagnement des jeunes techniciens pour l’insertion réussie sur le marché du travail.

Les axes clés de l’intervention de cette composante du DKTI 1 sont entre autres:

  • l’appui à l’opérationnalisation de l’IFMEREE : Institut de Formation pour les Métiers des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique à Oujda (assistance technique sur le volet pédagogique et organisationnel)
  • Le développement de curricula de formation répondant aux exigences des standards de qualité
  • L’implémentation d’un modèle d’assurance de qualité pour favoriser l’insertion des lauréats et stagiaires des IFMEREE sur le marché du travail marocain
  • L’échange de bonnes pratiques et gestion des connaissances des différents acteurs de la formation professionnelle dans le secteur des Énergies Renouvelables
  • Le réseautage de l’IFMEREE au niveau national et international.

Les activités de cette composante sont menées en partenariat et en étroite collaboration avec le Département de la Formation Professionnelle qui a mis en place un nouveau concept de gestion de la formation professionnelle, à travers les instituts sectoriels dont la gestion est déléguée aux professionnels. L ‘IFMEREE.SA en fait partie; il compte cinq actionnaires qui sont l’ADEREE, FENELEC, FIMME, MASEN, ONEE. La gestion est assurée par les deux fédérations professionnelles FIMME et FENELEC.

L’impact global de toutes ces actions sera d’établir au Maroc une culture avancée de formation professionnelle pour des techniciens spécialisés dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, qui ne répondent pas seulement avec leurs compétences pratiques et conceptuelles aux besoins dynamiques du secteur de l’énergie, mais qui vont également jouer un rôle clé dans le développement de ce marché émergent pour conduire le Maroc vers un environnement social et industriel qui réussit de plus en plus à assurer sa durabilité écologique, économique et sociale.