Qu’avons-nous atteint jusqu’ici ?

  • Le cadre législatif et réglementaire est bien avancé (loi sur les énergies renouvelables, loi sur l’efficacité énergétique, ouverture du réseau à la MT, réglementation thermique du bâtiment) mais des efforts restent à finaliser en matière de décrets notamment sur l’efficacité énergétique, l’Agence National de Régulation de l’Électricité… et de mise en application de ces textes
  • Certaines institutions ont déjà atteint une grande maturité, d’autres ont besoin encore d’un renforcement de capacités
  • Un cluster solaire a été mis en place et appuie la mise en place de start ups
  • Un institut de formation spécialisé est fonctionnel à Oujda ; 60 jeunes sont en train de terminer leur première année ; d’autres seront mis en place à Tanger et Ouarzazate
  • De nombreux projets phares ont été développés : projet d’irrigation PV, efficacité énergétique, éclairage public, mosquées vertes, université verte, véhicules électriques …
  • Plusieurs projets de recherche impliquant des universités et entreprises marocaines d’une part, des universités et entreprises allemandes d’autre part sont en cours ; lors de sa visite de la centrale solaire de Ouarzazate en février 2016 le ministre Allemand Müller (BMZ) a eu l’occasion de discuter ces aspects de formation et recherche avec l’université de Ouarzazate et de leur remettre de l’équipement de formation
  • Appui à la grande plateforme de recherche (Green Energy Park) mise en place à Ben Guérir